Qu'est-ce que Permanent ?

Permanent est un projet de recherche qui s'appuie sur des modèles anti-spéculatifs de l’économie cooperative ou le mouvement des Commons dans le but de développer une infrastructure abordable pour des ateliers d'artistes, des logements, des espaces éducatifs et communautaires à Bruxelles.

Permanent promeut le modèle du Community Land Trust (CLT). Si le modèle CLT a déjà pu démontrer sa capacité à inclure un groupe plus large et diversifié au sein d'un environnement urbain bénéficial pour tous, il est principalement utilisé pour le développement des logements. Permanent veut maintenant appliquer le modèle pour le développement d'infrastructures culturelles, sociales et éducatives.

Le principe majeur du modèle CLT se base sur la division de la propriété du terrain et du bâtiment : le terrain reste la propriété collective de la communauté tandis que les bâtiments qui s'y trouvent peuvent être acquis individuellement. Sans le coût du terrain, les bâtiments développés sont beaucoup plus abordables. Et ils restent abordables à long terme : les propriétaires peuvent revendre leurs propriétés, mais sans profit. Ainsi, le modèle CLT propose un partenariat public-privé innovant qui annule la spéculation financière.

Pour Permanent, ce modèle offre la possibilité de développer une infrastructure culturelle sans entièrement dépendre des financements publics. Il offre aux artistes et aux organisations culturelles un modèle de co-investissement et de récolte de fonds pour des lieux de travail et d’exposition artistiques abordables sans risquer d’être instrumentalisés dans des projets immobiliers et de développement urbain à but lucratif.

Les artistes et les organisations culturelles étant souvent mis en concurrence, sans le vouloir, avec d'autres groupes ayant besoin d'espaces abordables dans la ville, Permanent opte consciemment pour le développement d'une infrastructure à usage mixte. Permanent veut se servir du capital symbolique des arts pour également faire de la place à d'autres groupes et fonctions qui risquent d'être repoussés hors des centres-villes. C'est pourquoi Permanent propose un programme de construction mixte qui combine des ateliers d’artistes par des logements abordables pour les nouveaux arrivants et les familles nombreuses aux moyens limités, ainsi qu’une infrastructure éducative et des équipements d'espace communautaire et sécurisé. Permanent vise, ainsi, à mettre en place de nouveaux processus de solidarité et de mutualisation entre différents utilisateurs, partenaires et fonctions.

Grâce à une approche inclusive et collective, Permanent associe également les réseaux et les communautés locales du quartier dans lequel le projet sera développé. Une partie du programme de construction sera déterminée par des actions participatives qui permettront à Permanent de répondre aux besoins et aux aspirations locales, en ancrant véritablement le projet. De cette manière, Permanent vise non seulement à contribuer à la vie urbaine de son "quartier" à Bruxelles, mais aussi à proposer un nouveau modèle de développement inclusif à même d’inspirer un public plus large au sein de la capitale belge mais aussi en dehors de ses frontiers.

Processus participative

En 2021, Permanent organisera une série de workshops, une université d'été (summer school) et des tables de travail qui permettront à la fois de concrétiser mais aussi de contextualiser le développement de l’infrastructure à usage mixte envisagée.

Ce processus se concentrera sur la prise de décisions concrètes concernant le programme de construction, les partenariats et leurs modes d'engagement, et jettera les bases de la gouvernance, de la propriété et du modèle financier de Permanent. Les exercices se concentreront sur un certain nombre de sites mais mettront en avant la caserne de pompiers de l’Avenue de l’Héliport dans le Quartier Nord de Bruxelles (Yser) comme un site pivot à explorer.

Cette processus suit une approche participative et inclusive qui s'inspire de l'intelligence collaborative, des besoins et des aspirations d'un groupe diversifié de partenaires, d'utilisateurs et de réseaux locaux. Elle cherche à développer un site se servant d’un effort collectif au travers duquel une multitude de voix sont reconnues, à savoir celles qui sont souvent négligées ou jugées non pertinentes. Dans cette conversation, Permanent tente de remettre en question et de réimaginer la façon dont nous vivons, travaillons et apprenons (ensemble) sous un toit commun, également dans une perspective intersectionnelle.

Parallèlement à cette ligne d'action, mais sans s'en détacher, ce processus contextualise également et met en perspective le projet en développant et échangeant des connaissances et des idées sur les conditions sociales, urbaines, architecturales et juridiques complexes qui déterminent Permanent. Grâce à une approche research by design une équipe d’architectes examinera également les implications spatiales spécifiques de la mise en commun de l'espace entre différents partenaires et utilisateurs. Dans l’idée d’une démarche plus académique, nous associons des connaissances théoriques à des connaissances architecturales, militantes et de terrain, nous voulons que le cas particulier de Permanent contribue également à des discussions plus larges sur le concept des biens communs urbains, tout en remettant en question l'universalité de la notion des « Commons » et en s'attaquant aux questions d'inégalité et d'injustice spatiales.

Cette recherche est réalisée en étroite collaboration avec la VUB/Cosmopolis/Brussels Centre for Urban Studies ainsi qu’un groupe d'architectes basés à Bruxelles. Elle est suivie par notre groupe d’experts qui apporte son expertise dans les différents domaines impliqués.

Structure de travail

Permanent est géré par une équipe facilitée par deux coordinateurs qui assurent la continuité du projet avec les partenaires principaux VUB/we.KONEKT.brussels, VUB/Cosmopolis, Community Land Trust Brussels (CLTB), Globe Aroma et Level Five/Hactiris coalition d'artistes. En outre, il existe une constellation de groupes de travail en évolution constante, certains pour des actions spécifiques, d'autres pour développer des projets à plus long terme ou des actions durables. Une réunion mensuelle a lieu le dernier lundi du mois et est ouverte à toute personne intéressée. Ces réunions nous permettent de faire le point sur les progrès effectués lors du mois écoulé. Les différentes tâches et lignes d’actions futures y sont également décidées.